News

Annecy 2018 et le CIO prennent de l’altitude

Published on 11 février 2011 under JO Annecy 2018

Annecy 2018 et le CIO prennent de l’altitude - © TORCHIO Sébastien

Il y a des défauts qu’il faut savoir tourner à son avantage. Tel pourrait être l’enseignement à retenir de ce manque d’enneigement en station alors que la commission d’évaluation est présente en Haute-Savoie depuis mardi soir et qu’aucun flocon de neige n’est venu recouvrir notre région depuis près de six semaines. Annecy 2018 l’a bien compris et contre mauvaise fortune, cette défaillance exceptionnelle de l’or blanc pour la saison, aura offert au comité de candidature la possibilité de prouver le positionnement judicieux de ses sites proposés et la compacité du projet – parcouru en seulement deux journées – pour la tenue des Jeux d’hiver en 2018, si tel devait être le cas.

Pour cette dernière journée de visite, la CEV a pris de l’altitude en se rendant sur le pôle de Chamonix. Après une montée à l’aguille du Midi, perchée à 3842m et d’où la CEV a pu apprécier le spectacle proposé grâce à cette météo ensoleillée, les membres ont effectué un détour par la mythique verte des Houches avant un retour en tout début d’après midi sur la préfecture de Haute-Savoie, où ils étaient attendus pour un déjeuner avec le président de la république, Nicolas Sarkozy, venu lui aussi en personne défendre les chances tricolores. Un soutient que le chef d’état n’a pas caché : « …Vous avez envie d’avoir ces Jeux Olympiques, on va se battre tous ensemble pour essayer de les gagner… ».

Outre ce déplacement au pied du Mont-Blanc, Gunilla Lindberg, la présidente suédoise de la commission, ainsi que les membres et experts du CIO qui l’accompagnent ont poursuivi l’audit de la candidature française aux JO d’hiver 2018 sur les thèmes de l’économie et du financement des jeux. Un budget de 1,85 milliard de dollar prévu à l’équilibre grâce notamment aux recettes reversées par le CIO – droit télé pour la plus grosse partie et sponsors – et à celles fournies par le COJO – comité d’organisation des jeux olympiques – par la vente des billets d’entrée et des produits dérivés. Côté dépenses, on pourra noter que la plus grosse partie d’entre elles concernent la construction des infrastructures spécifiques, pour une somme d’environ 410 millions de dollar représentant environ 22%. Une somme allégée par le fait que nombres de bâtiments ou sites sont existants, ou déjà programmés à construire – gymnase Epagny / Metz-Tessy – que les Jeux de 2018 soient attribués ou non à Annecy. Les débats se termineront demain matin

 

TS Annecy Infosports le 11-02-2011 – Images © TORCHIO Sébastien

 

Tagged: , , , , , , , , , , ,