News

SILETE, JOUBERT et PECHALAT & BOURZAT couronnés à Dammaries les Lys

Published on 19 décembre 2011 under Patinage Artisitque

« Mon sport s’affaiblit ». Philippe CANDELORO s’était exprimé ainsi il y a quelques semaines lors d’une interview accordée à nos confrères du Dauphiné Libéré (cf article). De retour de ces championnats de France de Dammaries-lès-Lys, nous ne serons pas aussi affirmatifs, ni aussi tranchant, toutefois il faut avouer que la coupe est moitié pleine ou moitié vide. Il y a bien quelques têtes d’affiche encore capables de tirer tout ce petit monde vers le haut, tel Brian JOUBERT, de retour semble-t-il au meilleur de sa forme, Florent AMODIO, ou encore le duo Nathalie PECHALAT & Fabian BOURZAT. L’espoir de voir quelques filles sortir la France enfin du trou noir en matière de patinage féminin. La découverte des danseurs lyonnais Tiffany ZAHORSKI & Alexis MIART et la confirmation des progrès du Grenoblois Chafik BESSEGHIER, chaperonné par Brian en personne. Mais derrière, le vide ! L’écart se creuse entre les meilleurs tricolores qui représentent encore aujourd’hui notre nation et les jeunes patineurs qui formeront l’équipe de France de demain. Un constat que tout le monde s’accordait à faire au soir de la remise des médailles dans le complexe de la Cartonnerie. Espérons que ce passage ne soit que temporaire et que l’on découvre de jeunes talents cachés à l’image du nouveau duo entraîné par Muriel ZAZOUI & Romain HAGUENAUER, apparu récemment.

Sur la glace on saluera la remarquable prestation de Brian JOUBERT, qui lui offre un huitième titre. Le Poitevin a retrouvé le sourire sur la glace et sa prestation, notamment son quad assez magistral lors du libre, démontre un regain de motivation et une grande forme, dès cette fin année et après plusieurs semaines d’impasse sur les compétitions. Espérons que celles-ci ne lui fassent pas défauts au cours du reste de l’année et que son pic de forme ne soit pas encore atteint. Malgré la réussite de son quadruple saut, sur lequel il bloquait, Florent AMODIO gardera un goût d’inachevé de ces championnats. Diminué par une douleur ressentie dans le bas du dos – par la suite on apprendra qu’il souffrait d’une déchirure musculaire -, le Francilien a laissé entrevoir de belles choses, bien qu’il étrennait ses nouveaux programmes. Le champion d’Europe en titre, a toutefois dû se résoudre à baisser les bras lors de la fin de son programme libre, cloué sur la glace par sa blessure, avortant une grande partie des ses éléments techniques.

Nathalie Péchalat & Fabian Bourzat, champions de France de danse sur glace - © TORCHIO SébastienEn danse sur glace, peu ou pas de surprise avec la domination sans partage du couple Nathalie PECHALAT & Fabian BOURZAT. Les récents médaillés de bronze de la finale des Grand Prix 2011 n’ont toutefois rien laissé au hasard pour décrocher ce nouveau titre national. Pour s’en convaincre, il suffisait de suivre le couple lors de leur séance d’échauffement. Déterminés, les visages fermés, les regards concentrés sur leur objectif, ils ont minutieusement répété leur chorégraphie, faisant fi de toutes perturbations, pourtant nombreuses autour d’eux. Derrière, Pernelle CARON & Lloyd JONES retrouvent la seconde marche du podium devant un couple très prometteur Tiffany ZAHORSKI & Alexis MIART. Absents des débats depuis plusieurs semaines en raison de la blessure d’Alexis MIART - fracture de la cheville -, les nouveaux protégés de Muriel ZAZOUI & Romain HAGUENAUER, quatrième des derniers mondiaux juniors, ont impressionné et réussi leur entrée dans la catégorie senior. Ils laissent entrevoir de belles perspectives pour l’avenir de la danse sur glace française.

Yrétha Silette, championne de France 2011 - © TORCHIO SébastienCette année, la catégorie féminine constituait le plat de résistance de ces championnats de France Elite. Si Yrétha SILETE, qui patinait à domicile, partait avec l’étiquette de favorite, trois prétendantes, Léna MARROCCO, Lénaëlle GILLERON-GORRY et Maé-Bérénice MEITE, pouvaient se mêler à la lutte pour décrocher les lauriers sur la glace de la patinoire de la Cartonnerie. Aucune ne parviendra toutefois à faire vaciller la championne de France en titre, qui réussira ainsi le doublé 2010-2011. A son grand désespoir, Maé-Bérénice retrouvait la seconde marche du podium – 3ème médaille d’argent après Colmar (2008), Marseille (2009), et Dammarie les Lys (2011) -, alors que la toute jeune Annécienne, Anaïs VENTARD, qui représentera la France lors des prochains JO de la jeunesse à Innsbruck, se classait 3ème.

Pour être totalement complets, on notera la victoire du duo Daria POPOVA & Bruno MASSOT en catégorie couple, alors qu’en patinage synchronisé, les Zoulous décrochaient un énième titre de champion de France.

 

Voir la galerie photo de ces championnats de France de Dammarie-lès-Lys

Tagged: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,